réseaux sociaux
facebook
twitter
linkedin

Réchauffement climatique

S'il est vrai que la tendance actuelle est à la hausse des températures (0,6°C entre la fin du XIXème siècle et l'an 2000, avec une prévision de hausse de l'ordre de 1,7°C par siècle depuis le début du XXIème siècle), on vous affirme, par médias interposés : véritable caisse de résonance... que vous êtes responsables du réchauffement climatique à cause de vos comportement, notamment, quant au rejet de CO2, mais qu'en est-il exactement ?

Témoignages du passé :
Faute de suffisamment de stations météorologiques implantées en Afrique, en Asie, au Moyen Orient, mais aussi en Amérique du Sud, il y a seulement 200 ans qu'on dispose d'informations fiables, susceptible de diagnostiquer une prévision pertinente, même si les scientifiques ont du avoir recours à d'autres méthodes (anneaux sur les arbres, élytres de certains scarabées ne vivant que dans une étroite fourchette de température, pollen de certaines plantes retrouvé enfoui dans le sol, carottages effectué au fond des océans et dans les calottes glacières de l'arctique et de l'antarctique.
A partir des données données recueillies dans l'Antarctique (station Vostok), il est montré qu'au cours des deux derniers âges glaciaires, le variations du taux de dioxine de carbone dans l'atmosphère ont suivi celle des températures.

Causes de l'évolution du réchauffement climatiques :
Les causes scientifiques de l'évolution des températures sont multiples; elles ont pour origine :
• l'excentricité de l'orbite terrestre (périodicité de 100 000 ans) : la trajectoire de la planète Terre autour de son étoile le Soleil subissent des fluctuations qui se répercutent sur le climat; lorsque les fluctuations coincident, les températures chutent suffisamment pour entrainer une glaciation; ainsi l'orbite terrestre passe du cercle à l'ellipse, ce qui modifie la distance Terre /Soleil,
• l'inclinaison de l'axe de la terre : l'inclinaison de la Terre sur son axe peut varier de 3° selon un cycle de 42 000 ans; ayant pour conséquence une variation de l'ensoleillement et donc de la température sur Terre,
• la précession des équinoxes : changement de direction de l'axe de rotation de la Terre du à l'effet conjugué par le couple qu'exerce les forces de marées, de la Lune et du Soleil sur le renflement équatorial de la Terre,
• la Terre ne fait que sortir d'un petit âge glaciaire du a débuté au XVème siècle pour se terminer au milieu du XIXème siècle,
• preuves scientifiques à l'appui, la teneur de CO² dans l'atmosphère à l'échelle géologique, a déjà été beaucoup plus importante qu'elle ne l'est aujourd'hui ?

Quant à l'évolution du niveau des mers et des océans il suffit de regarder une cartographie des fonds sous marins pour se rendre compte que le niveau des mers et des océans a déjà été beaucoup plus bas qu'il ne l'est aujourd'hui, ce qui signifie que le climat était plus froid qu'il ne l'ai aujourd'hui et donc que le réchauffement climatique n'a pas seulement pour cause l'avènement de l'ère de l'industrialisation (depuis le début du siècle dernier at plus particulièrement depuis de milieu du XXème siècle). Certes l'évolution de la population mondiale implique une urgence quant au traitement et à l'élimination des déchets humains et industriels (notamment et entre autre celui des ordures ménagère, mais de là à nous faire croire que vous êtes tous et à part entière responsable de l'évolution croissante de la teneur en CO² , ce qui conduirait à un cataclysme planétaire... il y a une marge.

Un mensonge politique qui justifie un business...
A en juger par l'intérêt soudain de l'urgence politique d'inverser cette tendance en proposant des solutions financières permettant...probablement, de relancer une croissance en panne fondée sur un modèle économique à bout de souffle, on peut légitimement penser que l'agitation médiatique des politiques (sommet de Copenhague), est de la poudre aux yeux : l' objectif réel étant celui de la fuite en avant, notamment de proposer des produits consommables qui relanceront l'économie afin d'éviter la débâcle annoncée. A vouloir puiser, sans vergogne et sans état d'âme, les ressources de la terre mère (produits fossiles), à des fins purement économiques et surtout financières pour générer de très gros profits financiers (total), cette situation ne peut, en aucun cas être économiquement pérenne, pour deux raison principales
l'histoire du pétrole remonte à quelques dizaines, voir centaines de milliers d'années, faisant que lorsque les ressources seront épuisées le modèle économique mondial actuel sera définitivement en panne sèche.
• quant à la consommation actuelle de pétrole et de produits pétroliers, la déplétion du pétrole qui frappe à notre porte laisse planer est un réel danger immédiat bien plus grave pour l'avenir vital de l'humanité que le réchauffement climatique savamment orchestré par la plupart des politiques dirigeants dont le seul objectif est la recherche de la rentabilité sous quelque forme que ce soit.
La voiture électrique, est opérationnelle depuis des décennies, l'utilisation de gaz tel l'hydrogène comme "combustible" pour propulser les véhicule est maîtrisée; mais faute d'être rentable, soit dit en passant sur la base du modèle économique à partir duquel est construite la société, notre société ce qui génère d'énormes profit au profit des plus riches, sans parler des placements financiers réalisés par les pays à partir desquels sont extraits les produits fossiles dont les produits financiers qui par un effet de boomerang reviennent dans l'essoreuse (lavant plus blanc que blanc) des places financières des pays consommateur bien évidemment...).
Sachant qu'un certains nombres d'années s'écoule entre l'idée de création d'un modèle de véhicule et sa commercialisation, force est de constater qu'il n'a pas fallu attendre aussi longtemps pour proposer des modèles d'automobiles électriques....Où est l'erreur ?

Rapport scientifique mis sous l'éteignoir ...
Un rapport scientifique (sujet diffusé sur une chaine de télévision française), démontre que le notre Soleil agit sur les variations du climat sur Terre. Le même rapport apporte la preuve que le comportement du Soleil (et plus généralement du système solaire), est dépendant de sa position dans la galaxie dans (La voie Lactée); or il a été démontré que selon que le système solaire se situe dans un des bras de la galaxie, ce qui concourent au réchauffement de la Terre.

Polémique sur la controverse du réchauffement climatique
Compte tenu de ces considérations, il n'y a rien d'étonnant que s'instaure une polémique sur la controverse du réchauffement climatique de la planète Terre, cependant afin de se faire une vue plus objective dénuée de tout intérêt financier lié à une quelconque rentabilité, mieux vaut s'informer auprès de sources scientifiques compétentes que de croire, benoitement, à ce qui est raconté par, notamment ce qui est raconté par tous ceux qui nous gouvernent qui, pour ce qui les concernent, ont un intérêt à vous faire croire que ce qu'ils affirment est parole d'évangile.

©.1998/2017 …serge-vincent.fr … globbersthemes joomla templatesmentions legales